Le principe de notre Pugh Micromet est de « neutraliser » le maximum de molécules de calcaire présentes dans l’eau via notre solution active qui est un mélange de polyphosphates alimentaires en faible dose.

Cela implique, qu’effectivement, en fonction du débit, et de la concentration de calcaire, le résultat est fluctuant dans la journée et bien évidemment toutes les molécules de calcaire ne sont pas, automatiquement, neutralisées lors de leur passage dans l’appareil.

C’est la raison pour laquelle nous avons, depuis toutes ces années, créé notre propre mélange de polyphosphate. Celui-ci combine un effet préventif majeur à un effet curatif (léger) qui a pour but de neutraliser lors du passage de l’eau dans les conduites, les molécules de calcaire qui auraient pu fraichement s’y déposer.

S’agissant d’un appareil réservé à un usage strictement domestique, il n’y a aucun intérêt de parler d’un débit fixe puisque l’usage domestique implique « in facto » une variation de débit quasi permanente.
Notre expérience depuis 1952 nous a permis de définir un fonctionnement optimal pour une consommation variable de 250L répartie sur une journée. Il s’agit donc d’un compromis entre le temps de dissolution des différents cristaux et l’irrégularité de la consommation. Même lorsque l’installation est au « repos », le principe actif présent dans l’eau de la canalisation sanitaire continue son effet de « séquestration » des molécules de calcaire.

Bien évidemment, si vous puisez 250 L (càd la capacité journalière d’une cartouche) en quelques minutes en continu, le fonctionnement de l’appareil s’en verrait fortement réduit mais dès le retour à une utilisation domestique plus générale, l’effet reviendra à la normal sans réel impact négatif sur votre canalisation.

Menu