Le traitement de l’eau par nos appareils a pour effet d’ajouter à l’eau quelques parts par million (mg/l) de phosphate complexe.

De nombreuses études ont conclu à la non-toxicité de ces phosphates qui sont largement utilisés dans l’industrie alimentaire.

Dans son dernier avis de juin 2019, l’EFSA (Agence Européenne pour la Sécurité Alimentaire) a fixé la Dose Journalière Acceptable (DJA) de phosphore à 2.8g/jour pour un adulte de 70kg.

L’apport de phosphore via les appareils Pugh Micromet est donc plus de 250 fois inférieur à la DJA pour un adulte de 70kg consommant 2 litres d’eau du robinet par jour.

A titre d’exemple, certaines préparations alimentaires peuvent contenir jusqu’à 3% (30g/kg) de phosphates.

Dans l’organisme humain, les phosphates complexes s’hydrolysent rapidement en orthophosphates .Ces phosphates sont des éléments essentiels dans l’alimentation humaine.

La quantité d’orthophosphate provenant de l’eau traitée par nos appareils est toutefois négligeable (quelques mg par litre) en comparaison avec la quantité provenant d’autres sources alimentaires.

A titre d’exemple, avec une cartouche du type 75, changée tous les 6 mois, soit après une consommation de 45 m3 (max 250 l par jour), la quantité moyenne de polyphosphates consommés dans l’eau sera de l’ordre de 3 mg/litre.

Menu